Cuisine birmane

July 30, 2018

Rate this post

Lors de la visite d’un pays, la découverte d’une culture se fait également par la gastronomie. La cuisine birmane, est peu connue, mais est très appréciée des voyageurs. Voici un petit aperçu de ce qu’on peut déguster là-bas.

La cuisine birmane fut influencée comme beaucoup d’autres pays voisins, par les cuisines indiennes, chinoises et thaïlandaises.  Les arrêts à ne pas rater lors de votre séjour sont les petits restaurants traditionnels afin déguster et découvrir les bons plats birmans, à petits prix. Ils contiennent peu de viandes par l’influence bouddhiste.

Les plats incontournables de la cuisine birmane

Le laphet thoke est une salade de feuilles de thé fermentées, agrémentée de fèves de soja, de gousses d’ail frit, de crevettes séchées, de cacahuètes, de graines de sésame grillées et de tomates. C’est un plat traditionnel qui est très répandu dans le pays.

Les nouilles shan sont des nouilles de blé ou de riz servies avec du poulet ou du porc cuit dans des tomates. Elles peuvent se déguster avec ou sans bouillon.

Le mohinga quant à lui est une soupe de poisson avec des vermicelles, du gingembre, de la banane, de la citronnelle, de l’oignon, de l’ail et de la farine de pois chiches. On le considère comme le plat national birman et il est surtout mangé au petit-déjeuner.

 

Les boissons

Face aux températures élevées, les boissons fraîches font parties du quotidien. Cependant, goûtez absolument la “Myanmar ” bière, qui est l’une des boissons les plus populaires du pays.

Le jus de Toddy est aussi très connu : il est fait à partir de sucre de palme fermenté. Le thé et le café font partie de la vie quotidienne des birmans.