Les moyens de transport en Birmanie

August 3, 2018

Rate this post

La Birmanie est remarquable grâce à ses nombreuses pagodes spectaculaires, ses activités palpitantes et ses festivals spéciaux qui ne laisseront pas les visiteurs indifférents. Et ce n’est pas ses moyens de transports qui feront exception à la règle. Des tuk-tuks hors route, aux trajets en train et bus de nuit, les moyens possibles pour se déplacer en Birmanie sont nombreux et parfois très atypiques.

Depuis 2009, le gouvernement de la Birmanie a interdit la conduite de motos à l’intérieur de la ville aux habitants. Le but est de réduire le surpeuplement, également la congestion. C’est pour cette raison que les moyens de transport birman deviennent uniques et parfois bizarres. Et c’est bien Yangon – l’une des principales villes du pays – qui impressionne particulièrement les visiteurs, d’une part par ses attractions mais surtout par son trafic si spécial.

Voyons en détails les moyens de transports spéciaux en Birmanie.

 

  • La grande présence de véhicules publics dans la ville

Les transports publics font partie du quotidien des habitants et sont très populaires depuis que conduire des motos en ville a été interdit. Avec le temps, le mode de transport préféré est devenu les autobus. Il est vraiment peu onéreux d’utiliser ce transport mais les conditions ne sont pas idéales : poussiéreux, sans suspension et climatisation.

Les touristes venant pour la première fois en Birmanie peuvent être étonnés voir choqués de voir jusqu’où cela peut aller : certains habitants s’assoient sur le toit ou s’accrochent à la porte.

 

  • Les trajets en pick-up

Le véhicule le plus utile et le plus populaire au Myanmar est le pick-up. Généralement, le camion comprend 2 rangées de sièges pouvant accueillir jusqu’à 10 à 12 passagers. Bien sûr le nombre de personnes à bord est toujours largement supérieur. Les autres restent debout. Un conseil, n’attendez jamais un pick-up avec des places assises libres, vous pourriez attendre des heures. Généralement, les conducteurs attendent que le camion soit rempli pour partir du lieu de départ. Donc pour gagner du temps, les jeunes habitants s’accrochent aux camions déjà bondés. Qu’ils soient assis ou debout, les passagers doivent payer environ 200 kyats pour un trajet pick-up en Birmanie. Ces véhicules sont très utiles et pratiques sur des courtes distances. En revanche, si vous voyagez pour une certaine durée, soyez prêts parce que vos nerfs seront mis à rude épreuve.

 

  • Explorer Yangon en cyclo

Très populaire à Yangon, le cyclo est un mode de transport bon marché et surtout respectueux de l’environnement. C’est un moyen efficace pour les touristes de se déplacer dans Yangon au Myanmar et d’admirer la vie locale. Les Birmans quant à eux, l’utilisent souvent lorsqu’ils font faire du shopping ou veulent se rendre à une destination pas très loin.

 

  • Appeler un taxi ou une voiture de location

S’il y a bien une chose qui laisse une forte impression auprès les visiteurs est l’utilisation de taxi mais surtout le coût de déplacement. Une heure coûte généralement de 8 à 10 mille kyats.

Les taxis au Myanmar se trouvent facilement. Les conducteurs sont en majorité amicaux et très enthousiastes avec leurs passagers. Ils n’hésitent pas à proposer aux touristes l’itinéraire le plus pratique pour éviter les embouteillages.